Le Low Cost

Le voyage pas cher en France

En 2005, une quarantaine de compagnies low cost se sont partagés 20 % du trafic intra européen.
Selon la DGAC (Direction générale de l'aviation civile), dans les seuls aéroports français, le trafic passager de ces compagnies a pratiquement doublé entre 2001 et 2002, pour passer à près de 5 millions et demi de voyageurs en 2005 (5%).

D'ici à 2010, les spécialistes estiment que ce chiffre devrait atteindre 10 à 12 %. C'est dire si le phénomène prend de l'ampleur !

Low Cost : Qu'est-ce que c'est?

Les compagnies dites Low cost proposent des tarifs défiants toutes concurrence sur des destinations classiques comme Londres, Dublin, Amsterdam.

Ces prix particulièrement bas sont obtenus en supprimant tous les superflus (pas de restauration à bord par exemple) mais aussi en optant pour des aéroports « en plein champs » qui ont l'avantage d'être bien meilleur marché que les grands aéroports internationaux.

L'autre bonne raison des prix bas est la commercialisation uniquement par téléphone ou par internet, en direct, sans commission d'agence ni de locaux hors de prix dans les centres villes. Ce dépouillement des prestations n'empêche pas les compagnies low cost de répondre aux impératifs sécuritaires en vigueur !

Intéressant ou pas?

Si les prix d'appel sont particulièrement attractifs, ils cachent souvent des « faux frais » plus ou moins mis en avant comme les taxes d'aéroports, les frais de fonctionnement non inclus (frais de dossier, assurances diverses), les suppléments carte de crédit.

Ces à-côtés peuvent souvent doubler le prix du billet ce qui rend (forcément) moins intéressante la transaction. Côté annulation de voyage aussi, le low cost fait rarement dans la dentelle : mieux vaut avoir une très bonne raison pour ne pas prendre le vol comme convenu !