Histoire de l'Egypte, langue et culture

L'histoire égyptienne

L’Histoire de l’Égypte est l'une des plus riches, la plus ancienne et la plus variée de tous les pays dans le monde, depuis la création du royaume puissant autour de 3180 avant JC.

La période pré-hellénique se caractérise par des Empires (Ancien Empire, Moyen Empire et Nouvel Empire) et divisée en dynasties, y compris la IVe dynastie (ancien empire), avec la construction de la Grande Pyramide, et brièvement le règne de Toutankhamon au cours de la XVIIIe dynastie (nouvel empire). La période pharaonique pris fin par Alexandre le Grand, en 332 avant JC.

A partir du milieu du IVe siècle, l’Égypte devint une partie de l'Empire d'Orient, et les Fatamides prirent le contrôle du pays dans la fin du 10e siècle.

L'arrivée de Napoléon Bonaparte en 1798 a une fois de plus mis l’Égypte en contact violent avec la puissance européenne. En 1805, cependant, la lutte pour l'indépendance avait été gagné, avec Méhémet (ou Muhammad) Ali reconnu comme Sultan.

Le Canal de Suez a été ouvert en 1869; l'occupation britannique a duré de 1882 à 1936. Par la suite, l’Égypte était officiellement indépendante mais fortement limitée par les Britanniques.

La révolution de 1952, dirigée par le colonel Nasser, mène à l'abolition de la monarchie, l’Égypte devient une République en 1953.

La défaite des forces arabes face à Israël en 1967 pendant la Guerre des Six Jours prive l’Égypte de la péninsule du Sinaï et de la bande de Gaza, récupéré qu'après une autre défaite par les Israéliens dans la guerre du Kippour de 1973 et l'initiative de paix israélo-égyptienne ultérieure, qui a abouti avec l'accord de Camp David de 1979.

Le traité a été signé du côté égyptien par le successeur de Nasser, Anouar El-Sadate, qui a été assassiné en 1981. Sadate a été remplacé par son adjoint, Hosni Moubarak après avoir remporté un cinquième mandat en 2005. En réponse aux protestations de masse, Moubarak a démissionné en Janvier 2011 et a nommé Ahmed Shafik comme nouveau Premier ministre. Shafik a démissionné en Mars 2011 et le pays se trouve sous régime militaire.Le nouveau président de la République égyptienne est Mohamed Morsi élu le 24 juin 2012.

La culture égyptienne

Religion :

Environ 90% de la population est musulmane; la majorité des 10% restant est chrétienne, y compris les adeptes de la foi chrétienne copte. Il y a aussi une petite minorité juive.

Les conventions sociales :

L'islam n'est pas seulement pour les vendredis et les jours fériés. La religion fait partie de tous les aspects de la vie quotidienne avec de nombreuses conventions sociales qui découlent des enseignements du Coran, le livre saint des musulmans. L'hospitalité est un élément important, surtout pour les visiteurs. La poignée de mains est la formule de salutation normale mais il est d'usage que les visiteurs de sexe masculin attendent qu'une femme leur offre sa main avant de s'en saisir.

Les vêtements doivent être classiques, couvrant bras et jambes, et les femmes doivent éviter de porter des vêtements révélateurs (décolletés). Ceci est particulièrement important lors de la visite des édifices religieux (lorsque les cheveux doivent être couverts) et les villes conservatrices. Les normes peuvent être assouplies lorsque vous vous trouvez dans les discothèques modernes, des restaurants, hôtels et bars au Caire, à Alexandrie et autres lieux touristiques. Les occasions officielles ou sociales et les restaurants chic exigent habituellement une tenue vestimentaire plus formelle. Le tabagisme est très répandu, avec peu de restrictions dans les lieux publics.

Photographie :

Les touristes devront payer une taxe pour prendre des photos à l'intérieur des pyramides, des tombes et des musées. Demandez la permission pour prendre des photos de quelqu'un, en particulier les femmes. Certains habitants vêtus traditionnellement demandent de l'argent quand ils "posent" devant des sites historiques, en particulier les temples et les pyramides.

La langue en Égypte

L'arabe est la langue officielle. L'anglais et le français sont très répandus.